Chasteté

La chasteté avec le Vatican…

Hygiène de vie

Il y a là un point sémantique à prendre en compte, pour bien intégrer la notion de chasteté.
Un embrassement peut être chaste, un rapport sexuel peut être chaste, un repas peut être chaste. La chasteté est faite (comme très justement dit précédemment) de tempérance, de résignation, d’obéissance, de détachement; elle est plus large qu’un simple acte sexuel, et comme les autres vertus, elle est intimement liée à l’exercice conjoint de toutes.
Chercher à être chaste n’est pas chercher à être continente et point. Chercher à être chaste, c’est chercher à construire un nouveau regard sur votre quotidien, sur chacun des actes de votre journée; ça peut englober le rangement qu’on a pas envie de faire mais que l’on fait quand même, le repas où on a envie de s’empiffrer et où au contraire on va résister et ne pas se resservir, etc. Comment vous dire? Etre chaste est un appel, un besoin d’ordre, mais aussi la conséquence, le résultat d’une démarche bien plus globale.
Dans votre cas, vu que vous dites que vous avez besoin d’une éducation religieuse, ne cherchez pas le résultat, commencez par construire le chemin. Ce chemin d’éducation religieuse passe par deux aspects faciles à comprendre : l’amour spirituel (le don de soi, l’amour de soi et des autres, le service rendu, le sourire qu’on a pas envie de donner mais qu’on donne quand même, etc). et l’ordre (tout faire dans une optique d’ordre ; la propreté, le travail bien fait, la politesse, le respect, l’entraide, l’amour des autres, prendre soin de soi, être connecté à soi-même dans les activités que l’on fait, accepter d’obeir et y trouver de la paix, etc.)
Tout ce que vous avez à faire, c’est d’agir avec amour et ordre*, et tout le reste, les autres vertus, ensemble, de ci de là, naîtront de votre démarche. C’est un long chemin, il dure toute la vie, et comme on a tous des gros sabots, on chute tous à tous les obstacles. Il n’y a guère que les Saintes Thérèse, Emma Galgani et autres enfants prédestinés qui sont chaussés de Nike Air sur ce chemin-là! N’importe, c’est notre chemin, et quel qu’il soit, il est « ordonné » de l’aimer. A chaque chute, comme les enfants de 5 ans pleins d’énergie, on se relève et on reprend notre course sans atermoiement ni culpabilisation à outrance, car sinon ce serait de la mièvrerie (donc un désordre).

Il vous serait profitable aussi de savoir de quoi on parle, quand on parle de vertus, de principes, de dogmes, de catéchisme, de toutes ces pistes que donne le Catholicisme pour traverser notre vie. A ce propos, je ne saurais mieux vous conseiller de vous tourner vers une formation catéchétique, mais il m’a semblé comprendre que c’est le cas, ainsi que vers un groupe de prière, c’est quelque chose d’extrêmement enrichissant qui nous permet de ne pas croire seul dans son coin une fois les sacrements passés, d’autant qu’on peut s’y faire des amis avec lesquels réfléchir et progresser ensemble. Il existe aussi des groupes de lecture de la bible, de réflexion, etc. Renseignez-vous auprès de votre paroisse ou de votre diocèse, tous les diocèses ont un site.
Pour compléter votre investissement vers des chrétiens déjà formés, puisque vous êtes une écrivaine, je ne saurais trop vous conseiller des lectures, à commencer par les Actes des Apôtres, qui a ce propos sont très formateurs, peut-être même en commençant par les lettres de Saint Paul, comme celle aux Corinthiens, qui contient une véritable leçon sur ce qu’est l’amour, et comment il fonctionne (1Corinthiens 13 : 4-8). Tout cela dans le temps de la méditation, qui est un temps lent et patient, obstiné et longanime.
D’autres lectures peuvent compléter ou être un préalable à tout ce chemin. Personnellement, j’ai beaucoup aimé lire et relire la trilogie suivante : (je la relis encore après 25 ans!)
https://parvis.ch/fr/auteurs/consuelo
Ce fut pour moi une mine pour mon éducation religieuse, et surtout, pour former ce regard, cette façon de penser qui ensuite sera la base de tout ce qui a suivi, et dont j’avais tant soif à une époque de ma vie.
Le site en question est aussi une mine, une librairie en ligne qui peut vous aider, par la lecture, à vous forger un esprit imprégné des enseignements du catholicisme.
Vous êtes au début d’un chemin qui va vous émerveiller, vous porter, vous changer. Ne le contraignez pas en aimant et ne recherchant que le but, aimez le chemin lui-même, prenez soin de vous, écoutez-vous, apprenez à vous connaître plutôt que de vous focaliser sur la réussite d’une vertu de haut vol qui nécessite des décennies de cheminement pour n’y faire qu’un pas dedans… Ca finirait par vous décourager.

Que dans Son Amour et sa Lumière, Dieu vous transporte et vous transforme, un pas après l’autre, doucement, suavement.
Bien à vous,
Zélie

Espace psychique