L’homme et la nature

Par nature l’homme vient au monde en ne possédant que sa vie. C’est lorsqu’il décide de prendre qu’il possède.

Il est tout à fait légitime de penser que l’homme appartient à la nature et non le contraire, car c’est elle qui aura le dernier mot.

Les catastrophes naturelles permettent le mouvement, donc la vie sur Terre. L’homme intervient sur le cycle naturel en retirant les richesses naturelles, puis celles-ci sont rejetées avec une transformation pernicieuse (les déchets).

Ce processus crée une instabilité pour la vie humaine.


Le déluge…

Le Jugement Dernier…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.